SUNYOGI UMASANKAR

jk

Voici une approche du sungazing un peu différente mais complémentaire à ce que nous propose HRM.

Je vous propose donc une courte traduction d'un site (http://anandaproject.org/sunyoga/index.html) d'un autre personnage de notre époque qui à transmis sa vision du sungazing. Chacun pourra se retrouver dans telle ou telle approche en fonction de sa propre raisonnance. J'ai choisi les passages qui sont complémentaires à l'approche d'HRM.

Umasankar est un indien yogi qui à accompli une marche autours de l'inde de 62 000 km pour étendre le message de paix, d'unité et de fratèrnité qu'apporte le sungazing.

Selon lui, avant de commencer à pratiquer le yoga du soleil, il est important de suivre certains principes afin de purifier votre esprit, et à développer votre pouvoir de concentration par le biais de pratique régulière de la méditation.Ces principes peuvent être expliqués par les trois premières étapes des huit étapes du yoga :

Yama, Nyama et Asana.

Umasankar-ji explique que Yama, le fondement du yoga, est la première étape au cours de laquelle le débutant doit faire son projet de vie;

Qu'est-ce que je veux et pourquoi est-ce que je le veux ? C'est le stade où il y a une introspection qui invite à se poser la question sur l'objet de notre vie, à faire un plan et à commencer à préparer sa réalisation. C'est le stade où la "sadhak"(l'étudiant) commence à se diriger vers un idéal supérieur, à écouter son cœur et décider de ce qu'il veut.

Une fois qu'un plan, ou les semences d'un plan, a été mis en place, le sadhak doit s'y tenir;

je le ferai, je dois le faire, même si je meurs je le ferai. La voie du yoga n'est jamais sans problèmes, nous devons avoir confiance et persévérer. Le temps qu'il faut pour atteindre l'objectif dépend de l'étudiant, de sa volonté et de sa puissance.

La deuxième étape, Nyama, est la mise en oeuvre effective du plan. Les deux principes de base de Nyama sont la discipline et la ponctualité. A ce stade, le sadhak sait ce qu'il veut, et pourquoi il le veut. Le défi consiste maintenant à exécuter le plan et à ne pas être distrait par des défis en cours de route, ne pas gaspiller un temps précieux. La force des fondations entreprises dans la réalisation du plan primaire aide à réaliser la deuxième étape; Nyama.

La troisième étape de base est Asana, dont le rôle est de développer une bonne posture et attitude. L'aspect le plus important de Asana est de garder une colonne vertébrale droite et détendue. De cette façon, l'énergie peut se déplacer librement à travers les principaux canaux qui vont du sommet à la base de la colonne vertébrale. À ce stade, le sadhak peut commencer sa pratique de la méditation et du sungazing.